Working Still-Still Working

Working Still-Still Working est un projet de recherche et de création qui explore les rapports de créativité, d’intimité et de libération que les utilisateurs développent vis-à-vis de leurs outils de communication et de travail (laptop, cellulaire, téléphones intelligent). Il associe une sociologue des technologies et deux danseuses et éducatrices somatiques (Feldenkrais, Body-Mind-Centering) dans un travail d’observation, d’exploration de création autour des postures de travail à l’ordinateur.

De quelle manière l’informatique a-t-elle affectée nos mouvements de travail et de création ? Qu’est-ce que la danse ou l’éducation somatique peut dire du ressenti de ce travail, de ces micro mouvements ? Qu’est-ce que ces approches suggèrent comme libération de cet  immobilisme ? Comment impliquer les usag.è.res dans la constitution collective d’un corpus d’instructions libératrices ?

Le travail assisté par ordinateur conduit souvent à une perte de conscience corporelle. En quasi-immobilité, le regard fixé sur l’écran, l’usagèr.e oublie ses membres et ses organes, ainsi que les possibilités de mouvement, de pause ou d’amélioration de sa posture, en imposant à son corps douleurs et inconforts. En portant une plus grande attention aux corps de l’usagèr.e. des TIC et à son expérience de travail, nous avons récolté une variété de micro-mouvements et d’habitudes créatives, une quirielle de tactiques, de gestuelles et de pratiques, développées consciement ou inconsciement pour se libérer de ces postures immobiles, douloureuses ou abrutissantes. En considérant la physicalité du rapport aux TIC comme une nouvelle condition de travail, notre équipe se propose donc d’étudier les différentes pratiques corporelles de l’informatique (1), d’explorer des propositions somatique et sémantiques libératices (2) et de produire une plateforme collective d’instructions libératrices, gestuelle ou poétiques (3).

 

 Merci au LabNT2  pour son support technique

Leave a Reply